Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Une belle rencontre inter-relais

Quelques échos de la rencontre inter-relais du samedi 6 février 2016

En ce samedi 6 février, nous étions une trentaine de personnes, laïcs et prêtres, venant de tous les relais de la paroisse : Bruille Notre-Dame Odomez, Bruille St Maurice, Condé St Wasnon, Condé-Macou, Fresnes centre et Trieu, Hergnies, Vieux-Condé, et heureux de nous retrouver …. « il y a longtemps que nous n’avions pas fait une telle rencontre ». Celle-ci était  proposée  par l’EAP (Équipe d’Animation de la Paroisse) et Yannick, l’assistant du doyenné, mais au point de départ, c’était bien dans les relais que l’on avait entendu cette demande. Pour nombre d’entre nous, nous nous reconnaissions mais nous étions heureux aussi de voir des visages nouveaux.

La matinée a commencé avec un temps de prière partagée à partir de l’Évangile du jour : Marc 6, 30-34… dans notre partage, nous avons relevé la similitude entre notre démarche de ce jour et celle des apôtres qui viennent se ressourcer auprès de Jésus, à qui ils racontent « tout ce qu’ils avaient fait et enseigné » et qui les invite à aller « à l’écart dans un endroit désert » pour se reposer un peu. « Pour donner, il faut avoir du temps pour se ressourcer », relevait l’un d’entre nous. « Jésus prend le temps d’être avec eux pour ensuite être avec la foule », soulignait un autre.

Ensuite, nous avons vécu 3 remue-méninges, en petits groupes inter-relais : d’abord, nous avons noté sur des post-it jaunes, ce qui était lumière dans nos relais, les initiatives réussies ; puis un délégué de chaque groupe est allé coller les petits papiers sur le tableau. Ce fut ensuite un remue-méninge pour dire sur des post-it rouges  comme « attention ! » les difficultés que nous rencontrons dans la mise en œuvre de nos projets. Yannick nous a alors fait remarquer qu’il y avait finalement autant de forces que de faiblesses dans la vie des relais.

C’était alors le temps de rechercher, face à ces difficultés, quels moyens on peut mettre en place, des moyens les plus concrets possibles. Pour nous y aider, notre curé Marc nous a rappelé une parole de Mgr Garnier lors de la soirée en doyenné du  mercredi 27 janvier : « mieux vaut 1 millimètre concret qui nous fait avancer plutôt que des kilomètres de projets qui ne restent qu’à l’état de rêves ». Une paroissienne rappelait aussi qu’une bonne règle donnée par Marc précédemment, c’est de bannir les « il(s) » et les « on » pour employer le « je » : qu’est-ce que je m’engage à faire ?

Nous avons beaucoup évoqué notamment les événements paroissiaux à vivre dans tel ou tel relais et avons été d’accord pour dire que ce n’est pas un relais qui prépare tout et nous invite … mais plutôt un événement paroissial qui se vit en tel lieu et à préparer avec des personnes de tous les relais… nous avons donc pris l’exemple de la messe du jeudi Saint qui sera célébrée cette année à Hergnies et plusieurs membres des autres relais se sont déjà proposés pour participer à la préparation.

L’abbé Armand-Flavien a rappelé aussi l’intérêt de privilégier les équipes en trio plutôt que les binômes et de bannir les solos !

Marc a conclu ainsi : « on a beaucoup parlé du manque de communication. Mais il y a un autre mot qui va avec. C’est le mot communion. Là où il y a de la communion, la communication se fait naturellement. On peut mettre en place 1 000 structures, ce n’est pas cela qui va régler les problèmes. Par contre, si on peut faire une assemblée de paroisse de temps en temps, avec un temps de convivialité comme le repas, cela serait bien pour nous aider à nous rencontrer et communiquer. »

Il nous a rappelé aussi les 3 priorités qu’il s’est données pour cette année : d’abord les jeunes, puis le caté’, puis les équipes d’accueil, notamment pour les funérailles.

Une autre proposition a été faite par Armand-Flavien : que les équipes-relais puissent faire de temps en temps une rencontre plus élargie avec les personnes qui agissent dans différents secteurs du relais. Et qu’ensuite, l’EAP puisse rencontrer les relais. Cela a été souligné à plusieurs reprises : il faut développer les relations entre l’EAP et les relais.

On l’a bien senti dans cette rencontre, il y a du dynamisme dans nos relais et nous sommes heureux d’être au service de la vie de l’Église locale. La matinée de ce jour est une invitation forte à grandir dans la communion entre nous et avec ceux que nous croisons dans la vie de tous les jours.

 

Claire-Marie

 

Relais : équipe de chrétiens particulièrement attentifs aux réalités d’un territoire donné au sein d’une paroisse

Assemblée de paroisse : rencontre des acteurs  qui participent régulièrement ou occasionnellement à la vie de l’Eglise.

 

 

Article publié par Paroisse St François en Val d'Escaut • Publié Lundi 08 février 2016 • 865 visites

Haut de page