106ème journée du migrant et du déplacé

messe à Saint-Wasnon

Le dimanche 27 septembre, l’Eglise célébrait la 106è journée du migrant et du réfugié. A la messe dominicale de Condé St Wasnon, nous avons ainsi prié avec et pour « ceux qui ont été contraints de fuir comme Jésus Christ ». Les migrants de notre paroisse ont eu toute leur place dans cette célébration en participant à la procession d’entrée et en assurant les lectures du jour… La lettre de St Paul aux Philippiens (2,1-11) lue par Zizina (République Démocratique du Congo) et reprise dans la prière universelle par Névilda (Albanie) a résonné de manière particulière ce jour-là : « Dans le Christ on se réconforte les uns les autres, on s’encourage avec amour..on est en communion dans l’Esprit..on a de la tendresse et de la compassion… » 

Aller à la rencontre de ceux qui ont tout quitté, souvent même des enfants, et gardent l’espérance qu’une vie nouvelle est possible, nous fait toucher du doigt l’immense détresse morale et la plus grande précarité possible.. Cette rencontre ouvre nos cœurs à la dimension du monde et nous fait prendre conscience de l’immense chance que nous avons d’être nés en France.N' ayons pas peur de cette rencontre, même si elle nous bouscule…

Nous vous invitons à relire la belle homélie ci-jointe du Père Jean-Paul Jette, reprenant le message de notre Pape François pour cette journée .

B.R.

 

photos Frédéric Robillard

Article publié par frédéric robillard • Publié le Mardi 06 octobre 2020 • 185 visites

keyboard_arrow_up