Messe avec les couples jubilaires

Il est une belle tradition à Vieux-Condé en ce mois de juin, tous les ans....

Les couples qui fêtent leurs noces d'or sont invités par la mairie à venir faire mémoire de ce jour béni de leur mariage et pour l'occasion, la paroisse les invite dans l'église St Martin pour une messe avec leurs familles, juste avant la réception à l'hôtel de ville.

Ils s'appellent Thérèse et Gilles, Monique et Gérard, Christine et Jean-Paul et fêtaient donc leurs 50 ans de mariage ce 23 juin 2019.... Christine que nous connaissions bien dans le relais pour son sourire et son implication dans la vie du relais paroissial. Et à eux se sont joints Thérèse et Richard, de Bruille, qui célébraient leurs 60 ans de mariage, eux aussi très engagés dans leur relais.

Enfants et petits-enfants sont présents autour d'eux et l'émotion est palpable, tout particulièrement, quand, en lieu et place de l'homélie, l'abbé Jean-Paul leur a proposé de prendre la parole tour à tour pour exprimer ce qui habite leur coeur à cet instant : "merci pour le chemin parcouru...", "merci à mon conjoint d'être là...", "souhaitons à nos enfants de vivre eux aussi ce moment...".

Un autre temps fort en émotion a été celui où, au moment du geste de paix,  l'abbé a proposé aux couples de s'embrasser puis d'aller embrasser leurs enfants et petits-enfants. Nous venions de nous unir juste avant à cette belle prière prononcée par l'abbé, tandis qu'il invitait les couples à se donner la main :

"Père très saint, créateur du monde, tu as fait l'homme et la femme à ton image. Tu as permis leur union et tu l'as bénie. Nous te prions pour Thérèse et Gilles, Monique et Gérard, Christine et Jean-Paul, Thérèse et Richard, qui célèbrent leurs 50 et 60 ans de mariage.Quand ils ont été dans la joie, ils ont appris à te remercier. Quand il sont été dans la tristesse, ils ont gardé confiance en toi. Ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour que leurs enfants soient heureux dans la vie. Aujourd’hui, ils participent à la prière de ton Eglise pour te rendre grâce de cette vie partagée pendant 50 ans et 60 ans. Au nom du Christ qui nous rassemble, je vais bénir leurs mains.

Père très bon, nous te prions : qu'ils poursuivent dans la paix cette route commencée. Qu'ils continuent à servir les hommes. Qu'ils parviennent un jour à ton Royaume, comme nous te le demandons maintenant et pour les siècles des siècles. Amen."

Et c'est naturellement dans la joie que nous sommes tous sortis de l'église, entonnant le chant "que ma bouche chante ta louange..."

 

Texte et photos : Claire-Marie

Article publié par Doyenné Marches Hainaut • Publié le Dimanche 23 juin 2019 • 752 visites

keyboard_arrow_up