Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Territoire St-François en Val d'Escaut

Le territoire correspondant à la paroisse Saint-François en Val d'Escaut


C'est le 9 juin 2003 que notre "paroisse nouvelle" est née lors du rassemblement diocésain "Festiparoisses" au cours duquel furent promulgués les 51 paroisses nouvelles et 12 doyennés.

Voici des extraits de la présentation de notre paroisse au cours de cette fête :

 

Adossée à la frontière belge... notre paroisse est traversée par L'Escaut.

L'Escaut  prend sa source en France au plateau du Cambrésis à 150 mètres d'altitude. Il pénètre en Belgique suivant une direction sud-nord jusqu'à sa confluence avec la Lys et se dirige ensuite vers l'est, jusqu'au sud  d'Anvers, où il reçoit un collecteur, le Rupel (formé par la Nèthe et la Dyle). Puis il prend la direction du nord, vers les Pays-Bas, où il se jette dans la Mer du Nord via deux bras de mer orientés est-ouest, l'Escaut occidental au sud et l'Escaut oriental au nord. Tout au long de son parcours belge, l'Escaut sillonne la plaine flamande, favorisant la présence de nombreux méandres en aval de Gand.Et la Scarpe, affluent de l'Escaut, vient le rejoindre à deux pas d'ici.

L'Escaut qui baigne nos terres sert souvent de limites entre deux relais.... mais la paroisse nous amène à nous parler !

Pour vous présenter un peu plus la paroisse, nous allons louer le Seigneur à la manière de Saint François dans "le Cantique de Frère Soleil" ou "Cantique des Créatures", lui qui veille dorénavant sur notre destinée.

Loué sois-Tu Seigneur pour notre soeur l'eau.

Elle est présente partout sur notre territoire... Elle nous donne de voir des péniches, mais aussi toutes sortes de bâteaux, de canoës, de planches... avec ou sans voiles... car deux plans d'eau importants, Chabaud-Latour à Condé et Amaury à Hergnies, sont des lieux de loisirs nautiques. Et notre soeur l'eau fait aussi le bonheur des nombreux "péqueux" (trad. pour ceux qui ne sont pas du nord : pécheurs) dans les étangs petits ou grands où les goujons, carpes et brochets jouent à cache-cache mais finissent souvent dans les assiettes !

Loué sois-Tu Seigneur pour notre soeur la forêt.

Elle n'occupe pas une part importante de notre paroisse mais elle permet d'avoir des liens avec nos amis belges par la forêt domaniale de Bonsecours et avec nos voisins de la paroisse Saint-Jacques en Val d'Escaut par la forêt de Saint-Amand - Raismes.

Nous nous y promenons à pied, à cheval et en vélo en toutes saisons.

Loué sois-Tu Seigneur pour notre terre d'histoire...

... qui a connu beaucoup de batailles et d'invasions dont nous voyons encore quelques traces : les plus anciennes à Condé, chez les "rasineux d'gamelles" (trad. pour les non ch'tis : garnisons militaires ; rasiner signifie "faire une assiette de soldat, tout manger jusqu'à la dernière miette"), avec les fortifications de Vauban. Et plus récemment, les fortins de la deuxième guerre mondiale à Bruille, Odomez, Fresnes et la tourelle du soldat Beaulieu, héros de Vieux-Condé.

Loué sois-Tu Seigneur pour notre soeur la paix qui s'est installée

Loué sois-Tu Seigneur pour notre frère le travail...

.... apporté par le charbon qui nous nourrit et nous réchauffe.
Déjà en 1720, avec la première extraction du charbon à Fresnes puis Hergnies, Vieux-Condé et Condé.
Hélas, toutes ont cessé leur activité. Le dernier chevalement en activité fut celui de la fosse Ledoux qui s'arrêta il y a quelques dizaines d'années.

Loué sois-tu Seigneur pour le développement industriel de notre région.

Il a connu des périodes fastes dans les domaines de la métallurgie ou la chimie. Mais beaucoup d'hommes et de femmes y ont laissé leurs forces et même leur vie. Et aujourd'hui, la récession économique s'est installée et de nombreux foyers connaissent la précarité.

Loué sois-tu Seigneur pour tous les hommes qui vivent sur notre paroisse.

Ils travaillent et font la fête, souffrent et s'entraident.

A l'image de Saint François, ces hommes et ces femmes, s'émerveillent devant la Création.

Mais ils connaissent aussi la réalité de la pauvreté.

Puissent-ils vivre comme Saint François, en louant le Seigneur, en lui rendant grâce et en le servant en toute humilité

 

Article publié par Paroisse St François en Val d'Escaut • Publié Lundi 22 février 2010 • 4867 visites

Chapelle Notre-Dame de Malaise à Bruille Saint-Ama
Haut de page