Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Pour la première fois...

Pour la première fois, des enfants d'Hergnies et de Bruille-Saint-Amand de la Paroisse Saint-François en Val d'Escaut ont communié au corps du Christ

     Par le baptême demandé par leurs parents, ces enfants étaient entrés dans la famille de ceux qui croient en Jésus Christ:  la famille des Chrétiens.

     Guidés par leurs parents et, au cours de ces trois dernières années, par leurs catéchistes, ils ont appris à connaître la vie de Jésus, sa Parole, le sacrifice de sa vie d'homme qu'il fit volontairement sur la croix pour sauver tous les hommes. L'hostie (mot qui signifie "victime") nous rappelle le sacrifice de sa vie offert à tous les hommes.

     Les enfants savent aussi que les paroles prononcées par Jésus au cours de la Cène (dernier repas avec ses amis) avant sa condamnation et sa crucifixion sont celles prononcées par le prêtre au cours de la messe pour consacrer le pain et le vin. L'hostie n'est pas un morceau de pain ordinaire mais est présence réelle de l'Amour du Christ pour tous les hommes.  Elle est force pour essayer d'aimer tout ceux qui nous entourent comme Jésus a aimé ; Désirer cette nourriture de tout son coeur, c'est reconnaître la difficulté d'aimer et demander au Seigneur la force d'essayer de faire comme lui. Difficultés et  désirs de remédier à ce manque d'amour envers tous, c'est ce que, dans la prière pénitentielle, par des exemples pris dans leur vie, les enfants ont chanté et exprimé:

        " Viens dans mon coeur, Seigneur

          Pour m'apprendre à aimer

          Viens dans mon coeur, Seigneur

          Je voudrais tant te ressembler "

     Au début de la messe, chaque enfant est appelé par le nom qui lui a été donné au baptême. Ce moment et celui  de la remise à chaque enfant d'une écharpe blanche, couleur du  vêtement qu'il portait le jour de son baptême. rappellent que la première communion est la continuation de l'engagement du baptême. Les  parents avaient fait la demande au baptême, aujourd'hui, ce sont les enfants qui s'engagent dans leur vie de chrétien.

       Joie sur les visages lors de l'appel de chaque enfant pour leur arrivée dans le choeur. Joie, enthousiasme au cours des chants accompagnés de gestes ou non. Joie plus intérieure dans la première rencontre des enfants avec le corps du Christ, pour leur première communion. Joie des enfants, mais aussi de leurs parents, Joie pour les autres personnes présentes de communier au corps du Christ. Joie de participer à une aussi belle et intense célébration.

       Mais cette joie n'excluant  pas les moments de recueillement ou chacun s'adresse, au plus profond de son coeur, au Seigneur, non seulement pour lui faire des demandes mais pour reconnaître ses manquements, pour chercher à faire mieux et le remercier pour tout ce qu'il apporte et notamment aujourd'hui dire  un grand merci à tous ceux qui leur ont permis de vivre un tel moment!

 

        La première communion n'est pas fin mais...début d'une faim d'un chemin... à continuer...     

                                                                                                                                               M-L Liégeois

Article publié par PAROISSE SAINT FRANCOIS EN VAL D'ESCAUT • Publié Mercredi 11 mai 2016 • 613 visites

....
Haut de page