Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

NOËL : invitation à recevoir et à transmettre l'amour de Dieu

Annoncé par les prophètes, Jésus, fils de Dieu fait homme, naît dans une étable parce que Marie et Joseph ont été rejetés par les hommes de leur temps. Qu'en est-il aujourd'hui: accueillons nous, vraiment et pleinement Jésus ou le rejetons-nous?

le Samedi 24 déc 2016

      Des hommes, des femmes, quelques enfants sont là, dans l'église d'Hergnies, pour célébrer, en cette messe de minuit, la venue sur  terre de Jésus, Dieu fait homme, grâce au OUI de Marie.

      La décoration devant l'autel, avec les quatre bougies allumées, nous rappelle les quatre temps de l'Avent où l'on s'est préparé à accueillir Jésus.

      Dieu le Père nous envoie un sauveur pour nous, les hommes de tous les temps,... jour de joie. Et pourtant le jour de la naissance de Jésus, Marie et Joseph se voient refuser l'hospitalité des gens de Bethléem....Jésus naît dans une étable, sur la paille, parmi les animaux...

       Dieu le Père envoie un ange annoncer la bonne nouvelle de la naissance de son fils envoyé à tous les hommes, sans exception. Dieu le Père choisit de faire part de cette naissance, d'abord, aux plus pauvres de l'époque: les bergers.

       Miracle du mystère de Noël, nos coeurs sont tournés vers le Seigneur et nous ne comprenons pas les gens de l'époque qui ont laissé naître Jésus dans une étable...lieu indigne pour qu'y vive un homme. L'Abbé Marc nous rappelle dans l'homélie tous les lieux que les guerres de toutes sortes ont rendu similaires à l'étable de Jésus...où des hommes et des femmes d'aujourd'hui doivent essayer d'y survivre. D'autres y meurent... D'autres s'exilent, abandonnant tout, risquant la mort dans des bateaux que des faux-passeurs de vie se moquent de savoir si les passagers arriveront ou n'arriveront pas. Et s'ils arrivent,...ces hommes, femmes, enfants ne trouvent-ils pas encore toutes sortes "d'étables" par la faute d'autres hommes? Notre célébrant nous en donne bon nombre d'exemples mais insiste sur le fait que la liste de "ces étables" est loin d'être close et que nous pourrions autour de nous en trouver d'innombrables.

       Comme les bergers ont su accueillir Jésus, l'ont loué et sont allés dire sa venue, sommes-nous prêts à transmettre son message et, (chacun selon les dons qui lui ont été donnés), à le faire vivre auprès des hommes de notre temps afin qu'à leur tour, ils le fassent vivre pour les hommes des temps à venir.

        Seigneur, aide-nous à réconforter, à redonner courage, à sortir nos frères et soeurs  "des étables"  créées  par les guerres de toutes sortes, et celles créées  par la conquête à tout prix, sans partage, des pouvoirs économique, politique, recherche de gloire, possession des richesses. Conquêtes à tout prix, sans partage, allant jusqu'à détruire  nature et êtres vivants pour posséder toujours plus ou visant à  mieux  "paraître", oubliant  "d'être" des hommes vrais, proches les uns des autres

        Mais préserve-nous, aussi, Seigneur de ne pas créer nous-mêmes des "étables" par nos comportements de vie de tous les jours. Aide-nous à chasser nos peurs des autres et à chercher et trouver les petits gestes, paroles, actes, même tous simples, mais si chargés d'amour touchant et ouvrant les coeurs et les portes les plus fermés...

                                                                                                                                           M-L Liégeois                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Article publié par PAROISSE SAINT FRANCOIS EN VAL D'ESCAUT • Publié Mardi 27 décembre 2016 • 340 visites

Haut de page