Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Les enfants et leurs familles aux Rameaux

Comme pour l'entrée de Jésus à Jérusalem, nombreux étaient ceux, venus acclamer le Seigneur au cours de cette bénédiction des Rameaux et de la messe qui suivit. Les enfants, leurs familles et les paroissiens, tous heureux de ce moment vécu ensemble.

     Paroissiens si nombreux qu'à l'issue de la messe, plusieurs personnes dirent leur surprise et leur joie d'avoir vu, une église aussi pleine. Ce qu'elles n'avaient pas eu coutume de voir depuis longtemps,

     Une église fleurie aux couleurs du printemps pour que chacun se sente bien, se rappelle que la création peut être belle et apporte beaucoup de petites joies.

     Dès le matin de ce jour des Rameaux, les enfants du caté avaient confectionné, avec leurs catéchistes, de petits bouquets de buis pour la bénédiction de ceux-ci par le prêtre. Après  la Parole du Seigneur lue par l'Abbé Armand-Flaviene, la bénédiction des Rameaux que chacun, aussi, avait apportés, la procession se mit en marche. Procession joyeuse, comme en témoignaient les visages. Du fond de l'église, jusqu'au chœur, et en chantant... En tête, les servants d'autel portant la croix, le prêtre, puis les enfants qui déposèrent leurs petits bouquets au pied de la grande croix rappelant le sacrifice du Christ; Ce n'etait.pas la gloire au moment où il était fêté à Jérusalem.que Jésus cherchait mais l'accomplissement de sa vie d'homme tel que Dieu, son Père, le souhaitait.

     Le récit de la passion lue à plusieurs voix par enfants et adultes, au cours de la messe, nous le rappelle. Plutôt que le pouvoir immédiat, il était là pour témoigner de l'amour de Dieu le Père pour tous les hommes du monde entier, de son temps, des temps passés et des temps à venir. En choisissant de mourir sur la croix, il n'échappe pas à sa condition d'homme et aime jusqu'au bout les hommes, ses frères, qui eux ont fait le mauvais choix, celui de le crucifier:

     Malgré cela, Jésus, lui, choisit un autre chemin que celui de la révolte et de la violence:

           "Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font" (Evangile selon Saint Luc)

nous montrant, tout comme le voulait Dieu le Père, le chemin de l'amour qui pardonne, rend confiance et transforme...autant le pardonné que celui qui pardonne,.. Pardonner, c'est aimer...

     L'Abbé Armand-Flavien, s'adressant aux enfants, termine son homélie en disant: " il faut pardonner, il faut pardonner, il faut pardonner." Et comment, nous adultes, ne pas nous sentir concernés, nous qui ne savons pas toujours faire le premier pas vers le pardon, même en cette année de la miséricorde.

     Le temps de l'Eucharistie, communion avec le Christ, afin qu'avec l'aide de l'Esprit Saint, il nous donne force, paix et joie pour nous-mêmes, pour les transmettre autour de nous et apprendre à pardonner pour permettre de recréer une relation, nouvelle ouverture vers d'autres relations plus fraternelles...

     Tout au long de la messe, des chants entonnés  par l'assemblée, souvent rythmés par le battement des mains. Chants accompagnés par une jeune organiste de 13 ans et avec l'intervention d'un saxophoniste. Un agréable diaporama pour nous mettre sous les yeux, les paroles des chants, et de jolies photos ponctuant les divers temps de la messe.

     Bientôt, de nouveau, les enfants avec les catéchistes volontaires  prépareront une nouvelle messe des familles. Rendez-vous à Hergnies pour tous ceux qui veulent assister à cette messe: samedi 18 juin 2016.

                                                                                                                                                        Marie-Lise

Article publié par PAROISSE SAINT FRANCOIS EN VAL D'ESCAUT • Publié Lundi 11 avr 2016 • 690 visites

Actualités de l'Eglise

Père Gilles Drouin :  » Tant d’images et de visages, habitent définitivement mon cœur depuis ces moments incroyables »
Gilles Drouin, prêtre du diocèse d’Évry, chargé d’enseignement au séminaire d’Issy les...

Commentaires du dimanche 27 août
27 août 2017, 21e dimanche du Temps Ordinaire, commentaires des lectures bibliques, Marie-Noëlle...

Homélie du dimanche 27 août
21éme dimanche du Temps Ordinaire

Méditation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes
Médiation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes.

Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre
Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre.

Haut de page